Fermeture de l'Escale Littéraire

Publié le par Librairie L'Escale Littéraire 75014 PARIS

Paris, le 14 juin 2011

Cher(e)s ami(e)s, client(e)s, éditeurs, auteurs, partenaires,

Nous avons la tristesse de vous annoncer que la librairie l'Escale Littéraire est officiellement mise en liquidation.

A celles et ceux qui tombent des nues en lisant ces lignes, nous voulons expliquer notre parcours de ces derniers mois.

Malgré tous nos efforts d'animations et de rencontres à la librairie, malgré le succès croissant de notre blog et les retombées médiatiques, nous n'avons pas réussi à atteindre l'équilibre. En ouvrant en mai 2009, nous savions que la partie serait difficile. La crise a gagné assez violement le secteur du livre en 2010 et s'est aggravée en cette année 2011 qui aura été fatale pour nous, mais pas seulement : Dans le paysage actuel de la librairie indépendante, les plus solides bénéficient de soutiens financiers. Nous n'étions que deux à assumer financièrement nos stocks et notre outil de travail.

Depuis de nombreux mois, nous avons alerté les pouvoirs publics sur la situation de l'Escale Littéraire, comme vous pouvez le constater, sans succès.

Nous avons donc décidé de demander au tribunal de commerce de Paris de placer la librairie en redressement judiciaire, ce qui a été fait en date du 6 janvier dernier. Nous avons depuis tenté de trouver un investisseur ou un repreneur, tout en continuant à demander une aide d'urgence aux organismes publics concernés.

Aujourd'hui, le tribunal de commerce a décidé de mettre un terme à notre activité.

Nous tenons à remercier toutes celles et tous ceux qui ont encouragé et soutenu nos efforts, pour certain(e)s avant même l'ouverture du 27 mai 2009.

Bien à vous,

Diane et Olivier

Contacts :

olivierschittenhelm(at)sfr.fr

d.bousquie(at)hotmail.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PINARD Françoise 01/07/2014 22:14

Je découvre, trois ans après sa fermeture, la courte existence puis la fermeture de l'Escale Littéraire...qui continue de vivre par son site, puisque je suis tombée dessus! Quel régal de lire vos
présentations d'ouvrages. Il n'est jamais trop tard pour bien faire, alors je vous dis bravo pour votre belle initiative! Il fallait être sacrément courageux et passionnés pour oser se lancer dans
un tel projet: la liberté, l'indépendance coûtent parfois très cher mais nul doute que vous avez su poursuivre votre route; "ce qui ne tue pas rend plus fort", paraît-il! Des gens comme vous qui
osent entretiennent ma foi en la nature humaine...En toute amitié, Françoise, de REDON (en Bretagne)

Emilie 22/07/2011 10:11


Bonjour Diane et Olivier,
ça ne faisait qu'un an que je connaissais votre librairie mais dès la première fois que j'y suis entrée, j'ai été enchantée par l'accueil, les conseils, la gentillesse et une belle sélection de
lectures. C'est avec surprise mais surtout tristesse que j'ai constaté la vitrine vide cette semaine en passant.
Je vous souhaite bon courage pour traverser ce moment difficile et aller vers de nouveaux projets.
Emilie


alexandre morelli 18/06/2011 11:02


Bonjour Olivier

Je suis très peiné par cet arrêt d'activité.
Je te souhaite du courage dans cette épreuve et de la réussite dans tes prochains projets.
Amicalement
Alexandre


Harold Cobert 17/06/2011 21:09


Chère Diane, Cher Olivier,
Cette nouvelle me remplit de tristesse. Vous avez beaucoup fait pour nous, les auteurs, et pour la littérature. Je n'ai rien d'intelligent à dire - vous me direz que ce n'est pas nouveau ! - mais
sachez que vous me manquerez. Et certainement pas qu'à moi.
Amitiés,
Harold


Nicole Elkaim 17/06/2011 14:21


Sachez que cette nouvelle m'attriste, j'ai apprécié votre travail et votre motivation sans faille, et notamment à l'occasion de la rencontre avec Olivia autour des Oiseaux noirs de Massada. Vos
critiques sur le blog me manqueront !
Bon courage et le meilleur pour vos projets futurs.
Nicole Elkaïm